mardi 3 avril 2018

Un repli stratégique....

Ce weekend de Pâques il était prévu de belles choses au GSHP.

Les trois jours devaient permettre de la spéléo pour tous et en même temps faire une petite fête en l'honneur d'Anaïs et de Laurent.

La barre avait été mise bien haute avec une visite du Gouffre du Quéou, de la prospection, de l'exploration sur la zone des Brioles, 1 ou 2 nuits passées au refuge du Quéou et bien sur une belle fête.

Hélas, hélas, le temps en décide autrement et contre les éléments, il vaut mieux rester humble.

Tout d'abord un portage le dimanche précédent, il faut assurer l’intendance.
Ensuite 5 à 6 jours à guetter les caprices de la météo et rien à faire, des hauts, des bas et même des très bas.
Jeudi tout va bien, vendredi patatras et heureusement car samedi, un déluge comme on en voit rarement à cette époque, s’abat sur St Pé et le département.

Une équipe se  dévouera pour remonter le samedi après midi au refuge afin de redescendre ce qui avait été monté 6 jours plus tôt. 
Ce fut la galère, la neige était revenue, 20 cm au bas mot et le blizzard soufflait de quoi faire penser que l’on était dans le grand nord.

Le jour de Pâques sera quand même meilleur.
Nous nous retrouverons à 9 heures à l'Oustalet pour faire un peu de préparation pour la soirée.

Ensuite, place à la spéléo
Un groupe part en désobstruction, un nouveau départ repéré il y a quelques temps par Jean Claude.

Nous progressons de plus de 4 mètres et nous nous arrêtons sur une petite étroiture ponctuelle avec, derrière, un puits de 4 à 5 mètres et un joli écho.
A continuer dès que possible.

Une deuxième équipe se rendra en classique, à la Borne 109. Ils iront jusqu'à la salle blanche et seront de retour à l'Oustalet vers 18h30, ravis de leur visite.

Ce fut ensuite un apéro de première, suivi des grillades traditionnelles, des fromages locaux et autres gâteaux aux myrtilles ou au chocolat.


Bravo les organisateurs et encore tout nos voeux à Anaïs et à Laurent.

Alain M









1 commentaire:

  1. Merci beaucoup Alain pour ce compte-rendu qui retrace si bien ces merveilleux moments (même en plein déluge, nous avons su prendre du plaisir !). Nous sommes très heureux d'avoir partagé ces annonces avec vous et nous vous remercions chaleureusement pour votre présence et vos attentions. Au fil des années, la bienveillance de certains que je considère comme des tontons ne cesse d'être témoignée et cela me va droit au coeur. Dur dur d'envisager ces mois sans aller sous terre mais je vous lirai et reviendrais avec un nouvel adhérent !! Encore merci pour tout, Laurent et Anaïs

    RépondreSupprimer