lundi 16 avril 2018

Le Trou du Repli

Dimanche 15 avril, Bubu, Jean Claude, Joël et Alain M


C'est à quatre que nous nous retrouvons ce dimanche matin à 9h30, à Saint Pé de Bigorre.
L'objectif sera la poursuite de la cavité vue il y a 15 jours, le trou du repli.
Une étroiture nous empêchait l’accès sur un puits sondé à quelques mètres et bon écho entendu.
Il fait enfin beau et c'est un plaisir que de progresser dans ces jolis sous bois où les feuilles des arbres commencent à apparaître et quelques orchidées printanières nous balisent le chemin.

Une petite demie heure et nous voici à pied d'œuvre.
Rapidement nous attaquons le chantier, il y a du travail. Nous sommes en présence d'un calcaire dolomitique très gréseux et y percer des trous est très difficile.

Petit à petit nous grignotons la roche et avançons, décimètre par décimètre.
A treize heures nous y sommes presque, le puits est à nos pieds et il ne reste plus qu'un gros bloc coincé qu'il nous faudra retirer, sécurité oblige.
Pause casse croûte, nous sommes un peu au soleil, il fait bon, le bonheur...

Puis c'est la reprise et il nous faudra encore plus d'une heure d'effort sur le bloc afin de bénéficier d'un passage confortable et surtout sécuritaire.
Nous posons les amarrages et Jean Claude descend en premier, normal, c'est lui qui a trouvé la cavité.
Joli puits de 6 mètres donnant sur un palier confortable. Nous sommes hélas sur une nouvelle fracture.
Un puits s'offre quand même à nous, descendu en désescalade, nous gagnons 4 mètres et devons ensuite jouer de la massette.
Ca passe et petit à petit gagnons encore 4 mètres. Joël est devant et de toutes ses forces pousse une dalle qui vient lui bloquer le passage, sous ses pieds.

Après c'est l'inconnu mais pas bien large.

Suite, pas suite, difficile à dire et cette fracture n'est pas vraiment bon signe.
Nous décidons de remonter et déséquipons la cavité.

Encore une belle journée, toujours du vierge à faire sur Saint Pé.

Le petit film de Jean Claude en cliquant ici.

Alain M


2 commentaires:

  1. Moi j'ai pas vu le fond mais je me souviens bien des commentaires des copains qui disaient: on voit 5 mètres plus bas, c'est concrétionné et ça s'élargit. Peut être le départ d'un méandre...et de toutes façon, il y a de l'air ! Moi je reste optimiste, il faut aller sortir la dalle !!!!

    RépondreSupprimer
  2. Tout à fait Bruno, tant que ce n'est pas terminé 100% il faut toujours y croire.

    RépondreSupprimer