lundi 29 janvier 2018

AG 2018 du GSHP: Bilan moral

Bonsoir et permettez moi de vous adresser tous mes vœux pour cette nouvelle année.
Je nous souhaite plein de belles sorties spéléos, qu’elles soient classiques ou d’explo, scientifiques ou ludiques, ou tout ça à la fois, mais en tout cas toujours avec cette bonne humeur et ce dynamisme qui reste un peu la marque de fabrique du club qui rentre maintenant dans sa 57 ème année !
Parlons-en justement de ce dynamisme :
Depuis que le blog existe, depuis 2011, ce sont 1107 articles qui sont venus raconter à tout le monde la sortie du weekend, d’un jour de semaine, d’une soirée entre amis, d’une balade prospection sur le massif, de la grosse explo baston à la petite visite en solitaire qui illustrent parfaitement ce que nous apporte le monde souterrain.
Nous sommes tous animés d’une même passion et nous savons le raconter et le faire vivre. Certains de nos articles sont vus jusqu’à 250 fois ! Presque 4000 vus au total pour le mois dernier !
C’est ce dynamisme qui me plait dans le club et il faut que ça continue !
Pour cela, nous avons acheté un peu de matériel pour aider les nouveaux arrivants à démarrer. Ce sont dans un premier temps des combinaisons pour habiller nos jeunes recrues, surtout des filles d’ailleurs !
Et c’est tant mieux !
Je ne sais pas dire si c’est un effet de mode, le résultat de nos actions envers les féminines ou tout simplement le hasard du moment mais il est loin maintenant le temps où on se retrouvait entre mecs hirsutes et mal rasés, où la gente féminine sous terre était l’exception !
Et c’est tant mieux !
La spéléo n’a plus cette image de sport dur, sale, physique, ingrat …Oui, ça peut l’être mais pas que… ! Lisez les compte rendus de Sandrine ou de Caro et vous comprendrez que le plaisir du monde souterrain, c’est la découverte ; c’est l’explo bien sur qui est toujours la première de nos activités, mais c’est aussi la découverte entre amis d’une cavité archi connue, la sortie en classique d’une cavité explorée par le club, une balade sur le massif sur les traces des pionniers de la spéléo…
Nous avons aussi beaucoup investi en matériel cette année, Anaïs vous le détaillera tout à l’heure. Beaucoup de matériel acheté et c’est tant mieux !
Beaucoup d’explo, beaucoup de reprises, beaucoup de classiques, ça bouffe de la corde ! Et nous sommes tous conscient qu’il faut utiliser du matériel irréprochable pour la sécurité de tous.
C’est tout ça le GSHP. Il y en a pour tout le monde !
Le compte rendu d’activité qui suit va vous le démontrer.
Pour ceux qui le veulent, pour ceux qui le peuvent, il y a toujours quelque chose à faire en semaine, en soirée, le weekend….. Et si vous avez envie de faire un petit truc vite fait ou un gros truc sur 2 jours, vite un petit mail sur la liste et c’est parti !
La seule chose qui nous freine bien sur c’est la météo. Et de ce côté-là, on ne peut pas dire que ces dernières semaines ont été simples ! Mais il y a quand même déjà eu 8 sorties depuis le début de l’année, plus ou moins improvisées certes, mais de belles sorties quand même en jonglant avec la pluie et les tempêtes successives.
Cette année, nous allons monter un projet FAAL (Fond d’Aide aux Actions Locales) sur le massif de Saint Pé.  De la même façon que nous avons étudié les années précédentes le synclinal d’Aygue Nègre, avec la reprise des explos au TP 30 Gouffre de la Ménère par  Jean et Anthony on va élargir le projet afin que tout le monde puisse se sentir impliqué à un niveau ou un autre. Cela a commencé avec les explos à l'Arriusec, il y a des trous à revoir dans le secteur de la Pêne de la Hèche  mais également plus au sud, aux beaux jours, en se rapprochant de la Toue. Il y a aussi de la prospection à continuer dans le secteur des Labasses pour mettre enfin les pieds dans le collecteur des rivières du Puts de Tachous, du Gouffre de la Ménère, du gouffre du Chat Sauvage , et d’autres encore inconnues avant de ressortir du côté du Tutet de Ramoun et du Trou du Canyon… Superbe projet cohérent pour le GSHP qui impliquera tout le monde.

C’est comme ça au GSHP, de la spéléo pour tous, pour tous les niveaux, pour toute l’année pour ne pas oublier bien sur, que la spéléo au-delà d’un sport est surtout un loisir et une passion.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire