dimanche 24 décembre 2017

La Pale pour terminer l'année

Ce jeudi 21 décembre, c'est à 5 que nous nous retrouvons sur le Montagnon de la Pale, Jean Claude, Joël, Jean Luc, Marc et Alain M.


Notre objectif est d'essayer de désobstruer un passage afin de pouvoir continuer l'exploration de cette petite grotte qui exhale un bon courant d'air. (lien ici)

Peu de marche, c'est cool. Nous avons nos outils de désob préférés, la cavité n'a qu'à bien se tenir.
Le vent est toujours présent à l'entrée, c'est bon signe.
Devant le chantier, nous hésitons, côté droit, côté gauche ?
Jean Claude aperçois au loin un peu plus de vide, côté droit, et c'est parti pour 2 heures de remue pierre et seaux de glaise.
Le travail est facile bien que physique. Petit à petit nous nous enfonçons le long de la paroi en tirant vers la droite. Chaîne de bloc, seaux de gravette et de terre et cela avance bien, assez rapidement. Enfin, allongé contre paroi sur notre gauche, trémie légèrement croulante sur notre droite, nous avançons d'environ deux mètres. Hélas, nous ne pouvons que constater tout d'abord l'absence de courant d'air de ce côté,  que la suite se pince et enfin les blocs de la trémie coté droit sont vraiment instables et bien dangereux.

Mauvaise pioche.

Nous ressortons nous requinquer avec un petit repas bien convivial, arrosé d'un cirrus excellent.
Nous retournons ensuite au chantier et décidons, unanimement, de continuer à gauche, et oui, il faut bien.

Le travail de la matinée nous permet quand même de ne pas repartir à zéro.
Le même travail reprend et là, on en est certain, il y a le vent, c'est bien humide, contrairement à l'autre côté. Il nous reste encore pas mal de blocs à sortir mais à 16 heures nous devons débaucher, certains devant être en ville dans la soirée.

Affaire encore à suivre mais quelle bonne journée passée entre copains.
A noter que pour Marc qui vient de rejoindre le club, c'était un peu son baptême de la désobstruction, il a bien apprécié.

Petit film de l'action, clic ici.


Alain M



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire