lundi 4 décembre 2017

Beaucoup plus prés.... en bas des PH

Dimanche 3 décembre, Patrick et Sandrine, Jean Claude, Bubu et Alain M.
Sur des renseignements obtenus par Jean Claude lors d'une de ses prospections aux Labasses, nous nous rendons ce dimanche matin aux "Oules".
Objectifs, une nouvelle désobstruction de ce qui pourrait être un regard sur le réseau souterrain de l'Isarce.
Tous les atouts sont de notre côté. Tout d'abord les renseignements des autochtones, violent courant d'air soufflant l'été, sortie d'eau lors des grosses crues et bien sur l'emplacement, idéalement sur les tracés supposés du collecteur.


Il a neigé ces jours ci et malgré l'altitude très basse, une fine couche de neige recouvre le terrain.
C'est en terrain plat, une zone récemment nettoyée de sa végétation.

Pour la marche d'approche, sur le massif de Saint Pé on ne peut guère trouver moins !
Pour la cavité, une petite zone aspirante dans la terre, effectivement il y a quelque chose.
Nous attaquons le chantier, tels des jardiniers dans leur jardin.
Herbe en surface, gelée et très dure dans la zone aspirante, terre, petits cailloux puis gros galets roulés, des "cranes" pour la plupart.
Nous avancerons de 1 m 80 avec de plus en plus d'espoir.
De temps à autre, un tison provenant du feu allumé (avec grande difficulté tant le bois est humide) pour nous réchauffer, nous permettra de voir avec délectation, la fumée se faire avaler goulûment au travers des interstices cavitationnelles.
Oui, la suite est bien la dessous.

Vers 15 heures, le froid aura raison de nos efforts et ce sera la débauche et le retour at'home.

A suivre, ce vent, oui nous allons le suivre.
Le film de la désob à ce lien.

Alain M





1 commentaire: