jeudi 26 octobre 2017

Aspire"in" au Granquet

Mercredi 25 octobre, Serge, Jean Claude, Bubu et Alain M


C'est à 4 que nous nous retrouvons au Col d'Ansan pour aller revoir cet aspirateur bien intrigant dans les calcaires primaires.

Il fait déjà chaud et nous sommes chargés plus que raisonnable. Heureusement il n'y a qu'une demi-heure de marche d'approche.
Ce trou avait été trouvé par l'ami Dole, d'où le nom que nous lui avions donné: l'AspiDole. Mais ça ne lui plaisait pas alors je ne vous le dit pas !

Aujourd'hui encore, le trou aspire violemment. De nombreux blocs instables et dangereux devront d'abord être retirés pour espérer passer. C'est ce qu'on fera toute la matinée et vers midi, à l'heure où d'autres râleraient pour qu'on aille manger, ça passe.
Cela donne sur une méga fracture de 50 cm de large, 8 mètres de long qui se termine sur une trémie horizontale.
Le vent y est très violement aspiré.
Par contre la désob ne serait pas sérieuse à faire, la descente du puits d’entrée désobstrué (3 m) étant asses scabreuse pour ne pas dire en équilibre instable. Dommage, ce vent nous plaisait bien. Il faudrait continuer la prospection vers le Nord/Nord Est, plus bas que le trou, vers Campla et trouver où sort ce violent courant d'air. Mais le terrain n'a pas l'air karstique du tout, uniquement tectonique.
Après un bon repas au soleil, nous avons décidé de revoir et repositionner certains trous vers le sommet du Granquet
Nous sommes passés à l‘ES107, Gouffre du Monolithe Noir. Le pointage était parfait. Un peu au-dessous, une cavité marquée terminée mais non pointée.et environ 5 m de profondeur et 10 mètres encore au-dessous une autre, vue sur 7m, non pointée aussi, à descendre à l’occasion. 

Nous sommes ensuite passés à l'ES103, Trou des moutons et à  l’ES102, trou du mouton à Emile. Ce trou méritera d’être repris vu le violent CA aspiré.
Traversée jusqu'au col de l'Estibète puis
redescente vers les voitures où nous arrivons vers 17h30. Superbe journée qui a démarré dans une désob instable et qui s'est terminée sur les crêtes ensoleillées entre Granquet et Estibète.

Bubu


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire