dimanche 29 octobre 2017

Entre Espiaube et Arriou

Samedi 28 octobre: Nous étions 5 le matin, Jean Claude, Joel, Jean Luc, Caro, Bubu; et Pierre Michel nous a rejoint vers 13 heures. Sans oublier l'aide indéniable du chien Iko, toujours demandeur de cailloux !

On se voyait déjà courir dans les belles galeries entre l'aval perdu du Bujoluc et l'amont inconnu de l'Oueilh de l'Arriou.... Autant vous le dire tout de suite, il en a été tout autrement.


Jean Claude nous avait mis de côté ce petit trou souffleur bien placé pour être en lien avec la résurgence de l'Arriou. Et c'est sous un temps brouillasseux que nous nous retrouvons du côté de la ferme Espiaube. La marche d'approche est courte pour une fois et nous arrivons rapidement au Trou de la Réussite. En effet Joel avait à cœur de se rattraper de ses échecs d'il y a 15 jours au Trou de ...l'Echec ! Il y a réussi plus que parfaitement ! Il est devenu maître dans l'art de parlementer avec les passages étroits.
Le petit trou d'entrée souffle très peu aujourd'hui mais cela nous inquiète pas trop vu le temps maussade. Avec la pelle américaine, le petit trou devient rapidement un joli petit porche où même Iko prendra plaisir à venir surveiller les travaux. Un court passage à 4 pattes donne sur un ressaut de 2 mètres. En bas, 2 départs. Un vers le Nord qui deviendra rapidement trop étroit et sans intérêt et un vers le sud qu'il faudra un peu travailler pour arriver rapidement sur un toboggan étroit avec vue sur 3 - 4 mètres. 
Il faudra améliorer le confort dans ce toboggan si on veut y passer un seau ! On commence le travail mais midi arrive... avec son cortège de paté, sardines, saucisson, fromages, madiran, sans oublier la tarte aux pommes spécialement préparée par Gwenn pour l'occasion.
Du bruit dans le sous bois. C'est PMA qui arrive guidé par le GPS. Moi ça m'étonne toujours autant de retrouver un petit trou perdu au milieu de nulle part juste à l'aide de cette petite boite! Je deviens un vieux dinosaure ! J'aime pas !
Avec l'arrivée de PMA, la motivation est bien relancée! Il part en tête. Les parlementations vont bon train avec le toboggan dans lequel on fait la chaîne. Il est quand même difficile de faire passer en même temps un Jean Claude et un seau ! 
Vers 17h30, il est temps de débaucher. On est descendu de 5 mètres, et on va bientôt pouvoir envisager la suite pour accéder aux galeries tant espérées. Ce sera pour la prochaine fois. Le trou s'est doucement remis à souffler pour que l'on garde espoir.
Encore quelques blocs à sortir pour passer....

Belle journée de franche rigolade et de camaraderie malgré le travail ingrat. Mais c'est comme ça que sont nées toutes nos belles premières: Espiaube, Bujoluc, Le Python, Le Beaufort, le 147, le Yerse, l'amont du Paybou, .... j'en passe et des meilleures.

Bubu
Photos Jean Claude et Caro

La vidéo de Jean Claude ICI

3 commentaires:

  1. Mais que fait la SPA ? Comme disait ma belle-mère, c'est pas humain pour les bêtes... Merci à Iko et à tous les tachous à 2 pattes de continuer à nous faire rêver, et au sourire de Caro, et au talent des photos-cinéastes, et à l'humour du rédacteur et..et..j'arrête là sinon vous ne passerez plus les étroitures. Bizatous.

    RépondreSupprimer
  2. On prend notre pied en speleo !! N est ce pas jc ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça oui !!! quel pied... Un coup le gauche, un coup le droit... mais vraiment la franche rigolade. Et les chansons... Bubu entonne... et l'on suit (pas très longtemps d'ailleurs). On va l'inscrire à "N'oubliez pas les paroles" de Naguy.

      Supprimer