lundi 26 novembre 2007

Traduction !

 Voici la traduction de l'article: Balade à l'Italienne

Quelle expérience j'ai vécu dans la grotte de Saint Pé de Bigorre: La Bouhadère! Je n'aurais jamais cru être capable de l'entreprendre et de descendre à une profondeur de 20 mètres.Armés avec des cordes, mousquetons, crochets, je portais un casque et un harnais, puis me trainant sur un lit de feuilles de chêne sèches, des branches cassées et de sol détrempé, j'ai passé l'entrée de la grotte. En plus, j'ai perçu une forte odeur de terre humide et de mousse qui recouvrait les rochers dans les bois.Je me suis retrouvé à partager cette expérience d'initiation à la spéléologie avec deux personnes merveilleuses, Véronique et son mari Bruno Nurisso, connus grâce à  mon cher ami Christophe Marie. Les deux spéléologues expérimentés, attentifs et compétents, conscients des difficultés que j'ai rencontrées, et qui m'ont encouragé et soutenu tout au long du parcours d'environ 400 mètres.
En particulier, leur aide a été cruciale dans le puits à descendre de 8 mètres situé non loin de l'entrée, en utilisant une corde et un descendeur. J'ai quitté le bord du puits , je me suis retrouvé glissant lentement vers le fond, heureuse d'avoir passé le premier obstacle sur cet itinéraire. Je ne savais pas ce qui m'attendait!.Sur le chemin, Véronique m'explique quel est  le type de roche calcaire et me montre des formes circulaires de couleur noirâtre sur les murs. Ces dépôts sédimentaires sont des fossiles datant d'une époque préhistorique. La grotte à été un moment envahi par l'eau douce et a été érodée, créant des cavités de différentes tailles.Dans une des plus grandes salles,  nous nous sommes arrêtés le temps d'une pause, dans l'obscurité totale; nous avons apprécié la tranquillité de l'endroit, rompu seulement par la chute lente et monotone des gouttes d'eau le long des parois. Encore un peu d'escalade et nous avons pu apercevoir un petit bassin d'eau au fond d'un puits en surplomb.Nous avons décidé de rebrousser chemin et  nous avons pris le chemin du retour. Personnellement, je m'en souvenais différemment!  Après le passage d'une cheminée et d'un mur d'escalade seulement avec l'aide d'une corde, je me suis hissé à la seule force de mes bras et en me penchant en arrière contre la paroi et en appui sur mes pieds, j'ai utilisé les mousquetons des longes pour progresser d'un nœud à l'autre.Au bout de cette ascension sans fin, nous sommes arrivés à la surface après environ deux heures et demie Je dirais que nous avons finalement réussi notre mission, y compris des blagues et les encouragements. Personnellement, je me sentais fatiguée mais heureuse d'avoir mes pu tester mes possibilités et d'avoir connu une expérience fantastique.

 
Cinzia Maria Statuto